Comment obtenir un prêt immobilier?

Acheter la maison, l’appartement ou le terrain de vos rêves passe obligatoirement, dans la plupart des cas, par la souscription à un crédit immobilier auprès d’une banque ou de tout autre établissement de crédit. Quelles sont les conditions pour obtenir un prêt immobilier ? Comment vous assurez que votre dossier de prêt personnel soit le plus complet possible ? Trouvez ces réponses dans la suite de nos lignes.

Le prêt immobilier, qui y a droit ?

L’obtention d’un crédit immobilier est ouverte aux personnes morales et physiques, sous réserve qu’elles remplissent les critères nécessaires (critères financiers, acquittement de frais de notaires, capacité de remboursement, taux d’endettement…).

Le moment idéal pour présenter son dossier d’emprunt est à la fin, non seulement du processus de recherche du bien immobilier, mais surtout après avoir eu l’assurance que le dossier ne comporte aucune faille qui pourrait entraîner le refus d’octroi du prêt immobilier. En effet, il vaut mieux avoir un dossier solide pour vous permettre de négocier les conditions de taux et de remboursement en étant dans une position avantageuse.

Si votre dossier est accepté, l’offre de prêt immobilier que vous fera la banque aura un délai de validité de 30 jours. De votre cote, vous aurez alors un délai d’acceptation de 10 jours à compter de la réception de l’offre. La banque vous accordera également un délai d’annulation de 4 mois, pour non-conclusion de l’opération immobilière.

Il est important de préciser que tous ces délais sont explicitement spécifiés par la Loi.

Les facteurs à prendre en compte pour un dossier solide

Les aspects à optimiser avant de présenter votre demande sont les suivants :

  • Les revenus : c’est le point le plus important, les mensualités de remboursement de votre prêt en sont fonction. Si vous n’en avez pas, vous n’avez pratiquement aucune chance d’obtenir un prêt personnel.
  • La nature des revenus : la plupart des allocations ne sont pas prises en compte dans la détermination des revenus.
  • Le taux d’endettement : votre taux d’endettement doit être inférieur ou égal à 33 % de vos revenus. Tous vos engagements en cours seront pris en compte dans ce calcul.
  • L’apport personnel : l’apport personnel minimal est généralement fixé à 10 % du prêt immobilier demandé (sauf dans le cas du prêt à taux zéro), mais dans l’idéal, les banques préfèrent prêter à des clients qui viennent avec un apport personnel compris entre 20 et 50 % minimum.
  • La durée du prêt : située entre 15 et 20 ans généralement, la durée du crédit immobilier a un impact sur le montant des mensualités. Veillez donc à en choisir une qui vous avantage en termes de capacité de remboursement.
  • Le fichage a la Banque de France : les deux types de fichages (FICP et interdit bancaire) ont un effet disqualifiant pour votre demande de prêt immobilier. Aucun établissement de crédit ne prendra le risque de s’engager avec une personne fichée.

Avoir recours à un courtier en prêt immobilier

Si vos activités ne vous permettent pas de dégager assez de temps pour vous consacrer à la composition de prêt personnel, vous avez la possibilité d’avoir recours aux services d’un courtier en crédit immobilier.

Cette option présente l’avantage que vous serez conseillé sur les meilleures pièces justificatives à fournir pour votre dossier et vous n’aurez qu’à attendre un retour, généralement favorable, de l’établissement de crédit. En effet, à moins que vous ne lui en fassiez la demande express, un courtier n’enverra pas à la banque un dossier qu’il juge incomplet.

Prévoyez cependant des frais supplémentaires pour les commissions du courtier. Prenez également en compte que le courtier ne se dirigera pas forcement vers la banque qui a le meilleur taux de crédit immobilier, mais peut-être plus vers celle avec laquelle il est convaincu de vous obtenir votre prêt immobilier.

Les pièges à éviter

Quand on commence à monter son dossier de crédit immobilier, il vaut mieux éviter quelques petites erreurs qui pourraient vous valoir un rejet de dossier. Parmi celles-ci on peut citer :

  • Monter son dossier dans l’urgence : ne surtout pas tomber dans le piège de l’empressement. Un dossier de prêt personnel ou autre se prépare avec minutie
  • Présenter sa demande pendant que son compte est à découvert : cette erreur peut laisser penser, même si ce n’est pas le cas, que vous n’aurez pas la capacité de rembourser votre crédit immobilier
  • Ne pas vérifier son taux d’endettement : c’est un calcul qui peut paraître complexe, mais il est nécessaire de s’assurer que son taux d’endettement ne sera pas un critère disqualifiant
  • présenter son dossier à la banque alors qu’on veut avoir recours aux services d’un courtier : cette action affaiblirait le pouvoir de négociation du courtier.

Préparer et présenter le dossier parfait pour un prêt immobilier n’est pas l’opération la plus facile que vous aurez à faire avec votre établissement de crédit. Il faudra rester minutieux dans sa préparation et ne pas hésiter à reporter la présentation du dossier à une date ultérieure si vous pensez qu’il contient encore des failles ou des défauts qui pourraient vous empêcher d’effectuer votre emprunt.